Nous contacter: Lun. au Ven. 9:00 à 18:00h - Tel. 04 58 00 17 27                       -5% sur tout le site ! CODE: hiver                    LIVRAISON GRATUITE POUr TOUS LES KITS
Moyens de paiement:  

Swipe to the left

Comment nettoyer un conduit de cheminée ?

1 years ago

Se détendre auprès d’un feu de cheminée est un vrai plaisir, d’autant plus pendant un hiver long et froid. Toutefois, l’utilisation d’un conduit de cheminée cause la création de suie, qui est une substance inflammable. Cette substance doit être éliminée régulièrement, car elle risque d’être responsable d’un feu de cheminée. Un ramonage du conduit de cheminée annuel ou biannuel sera donc une nécessité.

ÉTAPE 1 : Examen du conduit de cheminée

Comme précisé plus haut, le ramonage du conduit de fumée est obligatoire. Celui-ci doit être effectué une ou deux fois dans l’année en fonction de l’appareil de chauffage et de l’utilisation de ce dernier.

Astuce : Afin de vous aider à déterminer si le nettoyage de votre conduit de cheminée est nécessaire il existe une astuce assez simple. Pour cela, munissez-vous d’une lampe de poche et grattez, à l’aide d’un crayon ou d’un couteau, l’intérieur du conduit de fumée. Si la couche de créosote est supérieure ou égale à 3 millimètres, un ramonage de votre conduit de fumée s’impose.

Conseil : Si votre cheminée ou votre poêle vous sert uniquement de chauffage d’appoint pendant les journées de grands froids et qu’un ramonage annuel est suffisant, nous vous conseillons d’effectuer ce ramonage pendant l’automne ou avant la première utilisation. Cela permet d’éviter le risque de feu de cheminée lors de la première utilisation de l’appareil de chauffage pendant l’hiver.

ÉTAPE 2 : Le nettoyage du conduit de fumée

Il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel de la fumisterie pour réaliser le ramonage de votre conduit de cheminée. Dans cette seconde étape, nous allons vous expliquer comment celui-ci va procéder afin de débistré et nettoyé votre cheminé

Le ramonage de la cheminée de haut en bas

Si le ramoneur décide de ramoner le conduit de cheminée du haut vers le bas, la première étape sera de placer l’échelle. Le ramoneur va ensuite monter sur le toit pour faire entrer le hérisson dans l’embouchure du conduit de fumée. Celui-ci nettoiera le conduit de fumée en faisant descendre et monter le hérisson assemblé à une section de tube, plusieurs fois à l’intérieur de la cheminée. Une deuxième section de tube sera ensuite ajoutée à l’hérisson et ainsi de suite.

Le ramonage de la cheminée de bas en haut

Feu de cheminée

Si le ramoneur opte pour un nettoyage du bas vers le haut, ce dernier se fera depuis le foyer jusqu’à l’embouchure supérieure. Une première section de tube est assemblée avec le hérisson afin de ramoner, en montant et descendant le conduit de fumée. Un tube d’extension sera ensuite ajouté et ainsi de suite jusqu’à avoir nettoyer la cheminée sous toute sa longueur.

ÉTAPE 3 : Nettoyer le foyer de la cheminée

Si vous disposer d’une trappe de ramonage, également appelé élément d’entretien, la suie pourra être récupéré directement à l’intérieur de l’élément. Une petite pelle permettra de récupérer aisément les résidus restants.

Après le conduit de cheminée, le foyer de la cheminée sera nettoyé à l’aide d’une brosse métallique et d’une petite pelle. Après cela, il ne restera plus qu’à nettoyer les éventuels débris ayant pu être déposés aux alentours du foyer.