Nous contacter: Lun. au Ven. 9:00 à 18:00h - Tel. 04 58 00 17 27                       -5% sur tout le site ! CODE: hiver                    LIVRAISON GRATUITE POUr TOUS LES KITS
Moyens de paiement:  

Swipe to the left

Dispositions légales

Flux RSS

QUAND DOIT-ON UTILISER LES TIGES DE RENFORCEMENT ?

7 days ago

Réglementation sur l'haubanage

Nos tiges de renforcement permettent l'alternative à haubanage, ce qui rend l'installation d'autant plus facile. Les tiges sont livrées par 2 et vous permettent un ajustement de 1,5 à 2,5 m de longueur de tige. Ces tiges, sont-elles nécessaires voir indispensable à la réalisation de mon conduit de cheminée inox double paroi ? Ou alors puis-je m’en passer ?

Pour répondre à ces questions cela est très simple. Tout d’abord, référons-nous à la bible de la fumisterie, la norme Française DTU 24.1 bien sûr !

Dans le paragraphe « 10.2.1.2.2 Conduits adossés », il est dit :

« Les conduits adossés doivent reposer sur un support métallique mural et/ou sur un support au sol, qui peut être isolé ou relié aux autres ouvrages suivant le type de conception retenu pour les fondations. Ces tiges, sont elles nécessaires pour voir indispensable à la réalisation de mon conduit de cheminée inox double paroi ? Ils doivent être guidés sur leur hauteur. La hauteur libre au-dessus du dernier point de fixation ne doit pas dépasser 1,50 mètre sans haubanage sauf justifications techniques du fabricant. »

En résumé, lors d’un montage extérieur au mur ou au sol, la hauteur libre du conduit au-dessus du dernier collier mural ne doit pas dépasser les 1,50m sans haubanage. Cependant, le twist-lock nous permet une hauteur de 3 m libre après le dernier collier mural !

Vous pouvez voir ci-dessous une photo d’un conduit de cheminée isolé monté à l’extérieur et fixé au mur par le support mural. Le conduit dépassant de plus de 3 m après le dernier collier mural a donc nécessité l’utilisation des tiges de renforcementsMontage de conduit de cheminée inox double paroi à l'extérieur

Concernant les montages intérieurs, la même règle s’applique. Il faut ainsi réaliser un haubanage avec les tiges de renforcement si la hauteur libre du conduit dépasse de 3 m au-dessus du dernier point de fixation. (DTU 24.1, 10.2.4 Souche)

Les avantages de nos tiges de renforcement

Tige de renforcement alternative à l'haubanage

Les tiges de renforcements comportent de nombreux avantages comparé à l'haubanage traditionnel câblé :

-Les tiges sont faciles à monter.

-Bien plus robustes

-Réglables de 1,5m à 2,5m.

*Si vous commandez cet élément, les visses ne sont pas fournis, il faudra donc vous procurer de visses inox 10 mm.

*Si vous souhaitez commander les tiges, mais que votre conduit ne vient pas de chez nous, notez que les diamètres réels des tiges sont les suivantes :

-130mm intérieur = 180mm réelle -150mm intérieur= 200mm réelle

-180mm intérieur= 230mm réelle -200mm intérieur= 250mm réelle

ENTRETENIR SON CONDUIT DE CHEMINÉE : RÉGLEMENTATION & TRAVAUX

1 month ago

Posséder une cheminée dans sa pièce à vivre est très agréable, à la condition d’assurer l’entretien du conduit de cheminée et de respecter les mesures de sécurité. Afin d’assurer votre sécurité et celle de votre entourage, l’entretien du conduit de cheminée n’est pas à prendre à la légère et doit être effectué en temps voulu et par un professionnel.

LA RÉGLEMENTATION À RESPECTER POUR UNE UTILISATION DE VOTRE CONDUIT DE CHEMINÉE EN TOUTE SÉCURITÉ

La réglementation concernant la fréquence et le déroulement du ramonage et de l’entretien de vos tuyaux double paroi en inox est déterminé par le règlement sanitaire départemental. Comme son nom l’indique, la réglementation en vigueur dépend donc du département où vous vous situez. De façon générale, un ramonage est à effectuer 1 à 2 fois par an dont 1 fois pendant la période d’utilisation de votre cheminée, poêle ou insert.

Afin d’obtenir le certificat de ramonage attestant que le conduit de cheminée a été ramoné sur toute sa longueur, il est indispensable de passer par une entreprise ou un professionnel qualifié par l’organisme professionnel de qualification du bâtiment.

Ce certificat doit être précieusement conservé et devra être présenté, en cas de besoin, à votre compagnie d’assurance ou à votre municipalité.

Ramoneur conduit cheminéeRAMONER SON CONDUIT DE CHEMINÉE : LES AUTRES AVANTAGES

Ramoner son conduit de cheminée n’est pas seulement obligatoire et essentiel sur le point de la réglementation, mais c’est également très utile pour une utilisation efficace et un bon rendement de votre insert, poêle ou de votre cheminée.

Lorsque le ramonage est effectué régulièrement, vous éviter un risque d’incendie provenant de votre conduit de cheminée, mais ce n’est pas tout, c’est également le meilleur moyen de prévenir contre les intoxications au monoxyde de carbone.

Le dernier avantage d’un conduit de cheminée entretenu et ramoné régulièrement est que cela vous permet de faire de précieuses économies. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’un conduit de cheminée ramoné permet à la fois un meilleur tirage, mais également un meilleur rendement pour votre appareil de chauffage.

RAMONER SON CONDUIT DE CHEMINÉE : CONCLUSION

Beaucoup de gens pensent que le ramonage est uniquement nécessaire pour les cheminées, mais tel n’est pas le cas ! Le ramonage de votre conduit de cheminée est obligatoire que vous ayez une cheminée, un poêle à bois ou à granules ou même que vous ayez un appareil de chauffage fonctionnant au fioul ou au charbon.

Le plus simple est de vous renseigner auprès de votre municipalité ou directement auprès d’un professionnel agréé, car la fréquence dépend à la fois du département, mais également de l’appareil de chauffage. Un dernier conseil, ne le faites pas vous-même, car les conséquences d’un ramonage mal effectué peuvent être très graves.

RÉGLEMENTATION D’UN CONDUIT DE CHEMINÉE : DTU 24.1

3 months ago

À quelle réglementation doit répondre un conduit de cheminée ainsi que son installation ? Qu’est-ce que la norme DTU 24.1 ? Il n’est pas toujours facile de comprendre la réglementation pour les non-initiés c’est pour cela que nous allons vous expliquer, dans cet article, les principales règles d’installation du DTU 24.1.

UN QUOI CONSISTE LA NORME DTU 24.1 ?

La norme DTU 24.1 est le texte de référence dans le domaine de l’installation des conduits de cheminée. Le DTU 24.1 pose les règles de conception et d’installation des conduits de cheminée ainsi que des tuyaux de raccordement. Cette réglementation permet de garantir la sécurité des personnes vivant dans l’habitation et donc d’éviter tout risque pour leurs santés.

LA RÉGLEMENTATION CONCERNANT LES CONDUITS DE FUMÉEconduit de cheminée

Voici un résumé des principales règles à respecter lors de l’installation d’un conduit de fumée :

  • La température en superficie d’un conduit de cheminée ne doit pas dépasser 50°C dans les parties habitables et 80°C dans les parties non-habitables.
  • Les dévoiements sont autorisés pour un conduit de fumée individuel, mais sont interdits pour un conduit de fumée collectif. Pour un conduit de cheminée individuel la limite est de deux dévoiements sans excéder 45°.
  • La débouché du conduit de cheminée doit être situé au minimum à 40cm au-dessus du faîtage du toit ou de toute partie distante de moins de 8m. Pour un toit terrasse ou pour un toit dont la pente est inférieure à 15° le débouché sera de 1,2m ou 1m au-dessus de l’acrotère.
  • La distance de sécurité entre un conduit double paroi et tout matériau inflammable est de 8cm.
  • Les traversées de planchers doivent permettre la libre dilatation du conduit de cheminée. De plus, il faut éviter toute jonction d’éléments dans une traversée de plancher.

LA RÉGLEMENTATION CONCERNANT LES CONDUITS DE RACCORDEMENT

Un conduit de raccordement est la partie reliant un appareil à un conduit de fumée. Ci-dessus un résumé de la réglementation :

  • La longueur maximale d’un conduit de raccordement ne doit pas excéder 3m.
  • Un conduit de raccordement peut avoir un maximum 2 coudes. Ces coudes peuvent être de maximum 90° pour tous les appareils sauf pour les inserts à foyer fermé (maximum 2 coudes à 45°).
  • La section du conduit de raccordement doit être au moins égale au diamètre de sortie de l’appareil de combustion.
  • Le conduit de raccordement ne doit pas traverser une pièce principale du logement ou pénétrer dans des locaux dépendant d’un autre logement.
  • La distance de sécurité entre le conduit de raccordement et un matériau combustible doit être équivalent à 3 fois le diamètre du conduit de raccordement, en respectant un espace minimum de 37,5cm.

CONDUIT DE CHEMINÉE INTÉRIEUR : MONTAGE ET RÉGLEMENTATION

3 months ago

Vous souhaitez acquérir un conduit de cheminée isolé double paroi pour un montage intérieur ? Vous vous posez certaines questions concernant le montage ainsi que la réglementation ? Cet article a été rédigé pour vous ! Dans cet article, vous trouverez toutes les pièces nécessaires pour l’installation de votre conduit de cheminée à l’intérieur de votre logement ainsi qu’un résumé des règles et des normes à respecter.

Conduit de cheminée intérieur

LE MONTAGE INTÉRIEUR DE VOTRE CONDUIT DE CHEMINÉE DOUBLE PAROI

Dans ce paragraphe, nous allons vous détailler le montage d’un conduit de cheminée en intérieur, depuis la sortie du poêle jusqu’au chapeau pare-pluie. Comme vous pouvez le voir sur l’imae ci-contre l’installation d’un conduit double paroi est assez simple.

La première pièce à installer est l’adaptateur double / simple paroi. Celui-ci permet de raccorder soit directement votre poêle ou votre insert, soit un conduit de fumée émaillé en acier à nos conduits de cheminée double paroi en inox. Ensuite, viennent les différents éléments de longueur et pour finir la sortie de toit. Celle-ci comprend tout d’abord le solin de toit, puis la collerette de solin et enfin le chapeau pare-pluie. Nous avons deux différents chapeaux pare-pluie : le chapeau pare-pluie et vent ainsi que le chapeau pare-pluie anti-refouleur.

Et quand est-il des colliers de jonction (colliers de serrage) ainsi que des colliers muraux ? Les colliers de jonction se placent entre chaque tuyau ou élément double paroi en inox et les colliers muraux se placent où vous le souhaitez à condition d’en mettre un, au minimum, tous les trois mètres.

Nous vous proposons également un support plancher permettant de traverser un plancher / plafond en alliant sécurité et esthétisme.

UN CONDUIT DE CHEMINÉE À L’INTÉRIEUR : LA REGLÉMENTATION

Et quand est-il de la réglementation concernant un montage intérieur ? Ci-dessous un résumé des principales règles et normes à respecter :

Le chapeau pare-pluie doit dépasser au minimum de 40 cm le faîtage du toit ainsi que toute construction située à moins de 8 mètres.

Lors d’une traversée de plancher, il faut veiller à ce que la jonction entre deux tuyaux double paroi, ne se situe pas dans l’épaisseur du plancher.

Les distances de sécurité entre la paroi extérieure du conduit de cheminée et tous matériaux combustibles doivent être respectées.

Seuls deux dévoiements de 45° sont autorisés.

NOS CONDUITS DE CHEMINÉE : KITS COMPLET PRÊT-À-MONTER ET ÉLÉMENTS SÉPARÉS

Dans notre boutique en ligne vous trouvez soit des kits cheminée complet prêt-à-monter soit des éléments séparés permettant une configuration personnalisée. Nous avons deux types de conduit de cheminée en kit intérieur. Les kits composés d’un solin de toit en aluminium et des kits composés d’un solin de toit en plomb. Le solin de toit en aluminium est plus économique que son confrère, mais le solin de toit en plomb à l’avantage de s’adapter à tous types de toit.

Nos conduits de cheminée en kit intérieur peuvent être complétés avec des tuyaux double paroi en inox si vous souhaitez rallonger votre conduit. De plus, nous mettons à votre disposition dans notre onglet « éléments double paroi inox » de nombreux accessoires, tels que des coudes, une trappe de ramonage, des éléments de longueurs réglables afin de vous permettre une configuration personnalisée.

LE RAMONAGE DU CONDUIT DE CHEMINÉE : LA RÉGLEMENTATION

5 months ago

Tout d’abord qu’est-ce qu’un ramonage ? Le ramonage est le nettoyage du conduit de cheminée afin d’ôter toute trace de suies ou d’autres déchets. Le ramonage est réglementé et celui-ci doit absolument être-réalisé par un professionnel.

LE RAMONAGE DU CONDUIT : EST-CE UNE OBLIGATION ?

Oui ! Faire ramoner son conduit de cheminée par un professionnel est bel et bien une obligation. Même si des normes existent, les autorités locales encadrent l’obligation de faire ramoner son conduit de cheminée. Afin de connaitre toutes les obligations dans votre circonscription, veuillez-vous renseigner auprès de la mairie de votre commune.

À QUELLE FRÉQUENCE DOIS-JE RAMONER MON CONDUIT DE CHEMINÉE ?

De façon générale, il faut faire ramoner son conduit de cheminée deux fois par an : tout d’abord, avant la première utilisation de votre conduit de cheminée, puis, durant l’hiver ou pendant la saison des chauffes.

Toutefois, là encore, il ne s’agit pas d’une généralité. Cette fréquence dépend des combustibles utilisés ainsi que des arrêtés préfectoraux dans votre département. En général, il faut effectuer deux ramonages par an pour les combustibles solides (bois) et un ramonage pour les autres combustibles (fioul, gaz, etc…).

POURQUOI LE RAMONAGE EST-IL ESSENTIEL ?

Conduit de cheminée : Ramonage

Le ramonage permet de nettoyer les parois du conduit de cheminée et donc de supprimer tous les déchets et notamment la suie. Le ramonage permet donc à la fois d’assurer le bon fonctionnement de votre cheminée ainsi que de la bonne évacuation de la fumée, mais, également, d’éviter tout risque pour votre santé et celle de vos proches. En effet, un conduit de cheminée non ramoné peut dégager des gaz toxiques pour l’homme, comme du monoxyde de carbone, pouvant être fatal pour l’homme. De plus, un conduit de cheminée non ramoné peut provoquer un incendie. Il est donc, pour de très nombreuses raisons, indispensable de respecter la réglementation concernant le ramonage de votre conduit de cheminée.

QUELLES SONT LES SANCTIONS ENCOURU POUR NON RESPECT DE LA RÉGLEMENTATION ?

Le ramonage est obligatoire, ce qui signifie que tout propriétaire ne respectant pas la réglementation en vigueur s’expose à un risque et donc à des sanctions. Et plus précisément ? Le non-respect de la réglementation du ramonage obligatoire est une contravention de 3ème classe. Il s’agit donc d’une amende forfaitaire de 68€ pouvant être majoré jusqu’à 180€ si celle-ci n’est pas réglé avant la date renseignée. Mais bien plus important, en cas de ramonage non effectué, l’assureur peut refuser de vous rembourser dans le cas d’un incendie. En effet, si vous êtes victime d’un incident provenant de votre cheminée l’assureur vous demandera un certificat réalisé par la société de ramonage. N’attendez plus et faites ramoner votre conduit de cheminée par un professionnel si cela n’a pas encore été fait !

Conduit de cheminée pour poêle à bois

10 months ago

Un conduit de cheminée pour un poêle à bois se compose de deux parties : le « conduit de raccordement » et le « conduit de cheminée », aussi appelé « conduit de fumée ».

Le conduit de raccordement

Définition et caractéristiques

Le conduit de raccordement simple paroi permet l’évacuation de la fumée en toute sécurité tout en raccordant le poêle à bois au conduit de cheminée. Le conduit de raccordement doit :
  • respecter les préconisations du DTU 24.1 et 24.2
  • résister aux hautes températures
  • être étanche

Un conduit de raccordement se compose de trois parties : le raccord permettant de raccorder le conduit de raccordement à la buse du poêle à bois, le conduit émaillé lui-même, composé de coudes et de tuyaux droits ainsi que l’adaptateur double / simple paroi permettant de raccorder le conduit émaillé au conduit de fumée isolé.

Conduit de cheminée poêle à bois

Installation et réglementation

L’installation d’un conduit de raccordement doit respecter certaines règles :
  • le diamètre du conduit de raccordement ne doit pas être inférieur au diamètre de sortie de la buse de votre poêle à bois.
  • tuber un conduit existant avec un conduit de raccordement est interdit
  • le conduit de raccordement ne doit ni traverser un mur ni traverser un plafond
  • la distance de sécurité entre le conduit émaillé et les matériaux inflammables est de trois fois le diamètre du conduit.

Le conduit de cheminée

Définition et caractéristiques

Le conduit de cheminée permet d’évacuer les fumées. Il s’agit de la partie qui débute au plancher haut et termine au-dessus du faîtage du toit. Tout, comme le conduit de raccordement, le conduit de cheminée doit :
  • être stable
  • résister à la corrosion
  • résister aux hautes températures
  • Installation et réglementation

    L’avantage d’un conduit de cheminée isolé, est que celui-ci peut se placer ou vous le souhaiter dans votre habitation. Nous vous recommandons une hauteur totale pour l’ensemble du conduit de minimum 4 mètres. En sachant que plus la hauteur du conduit de cheminée est faible, moins bon sera le tirage. Si le conduit de cheminée est très élevé, votre installation pourra souffrir d’un excès de tirage, il vous faudra donc un modérateur de tirage monté en série.

    L’installation du conduit de cheminée isolé doit répondre à certaines règles :
    • un conduit de cheminée ne peut être composé que d’un seul dévoiement de deux coudes à 45° avec au maximum 5 mètres pour la partie oblique. 5 mètres représentent la hauteur du conduit entre les deux coudes et non la longueur du conduit entre les deux coudes.
    • la jonction entre deux tuyaux ne doit en aucun cas avoir lieu dans l’épaisseur du plafond ou du faux plafond. La jonction entre le conduit de raccordement émaillé et le conduit de cheminée doit donc se faire avant le passage du plafond.
    • le diamètre du conduit de cheminée doit au minimum être égale à celle prescrite par le constructeur du poêle à bois.
    • d’après le DTU 24.1, la distance de sécurité entre un conduit de cheminée double paroi et un élément inflammable doit être de 8 cm. En d’autres mots, lorsque le conduit traverse un plancher ou une charpente, il sera nécessaire de laisser un écart de 8cm autour du conduit de fumée.


    CONDUITS DE CHEMINÉE EN INOX : RÉGLEMENTATION

    2 years ago

    RÉGLEMENTATION POUR L'INSTALLATION D'UN CONDUIT DE CHEMINEE DOUBLE PAROI

    Afin que votre souhait d’avoir votre propre conduit de cheminée se réalise, il est important de tenir compte de certaines dispositions réglementaires. Afin de vous faciliter la tâche, ci-dessous un résumé des étapes importantes dans la création de votre propre conduit de cheminée en inox.

    LE RAMONEUR COMPÉTENT POUR VOTRE CIRCONSCRIPTION

    Le ramoneur est la personne compétente dans la planification et l’installation de votre conduit de cheminée en acier inoxydable ainsi que de son système d’évacuation. En plus de sa fonction de contrôle, le ramoneur a également une éventuelle fonction de liaison entre le constructeur et l’installateur. Si vous souhaitez effectuer vous-même l’installation de votre conduit de cheminée, vous pouvez consulter le ramoneur compétent pour toute question.

    Nous vous conseillons, de consulter votre ramoneur avant le début de la construction de votre conduit de cheminée afin qu’il puisse vous donner un avis ainsi que quelques conseils.

    DISPOSITIONS POUR L’INSTALLATION DE VOTRE CONDUIT DE CHEMINÉE

    Lors de la planification de votre conduit de cheminée, il est indispensable de clarifier les normes de sécurité ainsi que la réglementation sur les émissions. Si les dispositions sont respectées, vous pouvez installer votre conduit de cheminée en inox en toute sécurité.

    NORMES DE SÉCURITÉ INCENDIE

    Afin de garantir la sécurité dans l’installation de votre tubage de cheminée, le poêle à bois doit être placé à minimum 20cm de votre mur. De plus, la porte de votre foyer doit se situer à plus de 50cm de chacun de vos murs. Si votre sol est construit à base de matériau inflammable, il vous est nécessaire d’ajouter une plaque de base, afin de protéger votre sol des éventuelles étincelles. La dernière disposition de sécurité incendie stipule, que le conduit de fumée (raccordement entre le conduit de cheminée et votre poêle à bois) doit être placé à minimum 20cm d’un mur ininflammable et de minimum 45cm d’un mur inflammable.

    DÉTERMINATION DES ÉMISSIONS

    Depuis 2015, les particules fines issues de votre conduit de cheminée, de votre poêle à bois, ou de votre foyer fermé, ne doivent pas être supérieures à 150 milligrammes par mètre cubique. Si votre cheminée ou poêle ne répond pas à cette disposition, il vous faudra vous équiper d’un filtre à suie.

    Afin de déterminer si votre cheminée ou poêle à bois répond à ces exigences, il vous suffit de vérifier si celui-ci dispose du seau de contrôle (cachet du label de contrôle). Nos conduits de cheminée double paroi en inox répondent à toutes les dispositions réglementaires que ce soit au niveau des émissions de particules fines ou de la protection incendie. De plus, nous vous garantissons des produits alliant qualité et sécurité.

    La dernière étape de l’installation de votre tubage de cheminée en toute sécurité, dépend de la planification de votre conduit de cheminée. En effet, votre conduit de cheminée ne doit pas dépasser de plus de 3 mètres le dernier support mural. Lorsque vous avez terminé le montage de votre conduit de cheminée en inox, celui-ci doit être approuvé par le ramoneur compétant dans votre circonscription. Vous êtes maintenant prêt à passer des soirées agréables dans une ambiance paisible grâce à votre nouveau conduit de cheminée.