Nous contacter: Lun. au Ven. 9:00 à 18:00h - Tel. 04 58 00 17 27                       -5% sur tout le site ! CODE: hiver                    LIVRAISON GRATUITE POUr TOUS LES KITS
Moyens de paiement:  

Swipe to the left

janvier 2018

6 BONNES RAISONS D’OPTER POUR UN POÊLE À BOIS

1 years ago

Chauffage traditionnel fut un temps, le poêle à bois revient à la mode dans les maisons contemporaines. Alliant esthétique et performance, le poêle à bois s’adapte à tous les intérieurs et procure une ambiance très chaleureuse. Vous êtes sans doute en train de lire cet article, car vous aimeriez installer un poêle à bois. Dans cet article, nous vous expliquons les différents avantages d’un poêle à bois que ce soit en chauffage d’appoint ou en chauffage central.

1 – Une excellente performance

Au fil des années, le poêle à bois ont su se démarquer de par sa performance et son rendemment. En moins de dix ans, le rendement des poêles à bois s’est vu augmenté en moyenne de 30% et de nombreux poêle à bois ont atteints un rendement énergétique de 80-85%.

2 – Le combustible le moins cher et le plus stable

Le bois est l’énergie la moins volatile. En d’autres mots, il s’agit du combustible dont les prix sont les plus stables depuis de nombreuses années. De plus, le prix au kWh est environ 2,5 fois moins chère que pour l’électricité.

3 – Une énergie renouvelable

Le chauffage au bois est une alternative très sérieuse au chauffage aux énergies fossiles. De plus, les poêles à bois dernière générations ont un impact moindre sur l’environnement. Ces poêles à bois émettent trente fois moins de particules fines que les anciens poêles à bois (avant 2002).

4 – Un appareil de chauffage esthétique

Au fil des années, le design des poêles à bois s’est énormément développé. En plus d’être un système de chauffage performant, le poêle à bois est devenu un élément de décoration apportant une ambiance très agréable et très relaxante à votre intérieur. Les gammes de produits se sont également beaucoup développées et les choix qui s’offrent à vous sont donc très nombreux : plutôt moderne et contemporain ou plutôt traditionnel et rustique ? Une surface vitrée panoramique ? Une finition en fonte, en acier ou en inox ? Sobre et discret ou plutôt au design très affirmé ? Peu importe vos goûts, vous trouverez votre bonheur!

5 – Une installation en toute simplicité

Un système de chauffage performant se compose de trois éléments : un poêle à bois, un conduit de cheminée et des combustibles de qualités. Le conduit de cheminée peut être installé à l’intérieur en traversant le plafond et les combles, mais également à l’extérieur en traversant le mur derrière le poêle à bois. Si vous avez déjà un conduit de cheminée maçonnée vous pouvez tuber votre conduit de cheminée existant. Si vous n’avez pas encore d’installation de chauffage opter pour un conduit de cheminée double paroi en inox est la solution. Un conduit double paroi est un conduit de cheminée apparent qui se monte très facilement.

6 – Un conduit de raccordement esthétique

Entre le poêle et bois et le conduit de cheminée peut être monté le conduit de raccordement. Un conduit de raccordement est un conduit de fumée simple paroi en acier. Il est très esthétique pour l’intérieur et contribue à maintenir une température agréable dans la pièce où se situe le poêle à bois. Le conduit de raccordement peut être utilisé jusqu’au plafond de la pièce où se situe le poêle à bois. En aucun cas, celui-ci ne peut remplacer un conduit de cheminée en inox et ne peut bien entendu ne pas être utilisé à l’extérieur. En effet, il s’agit d’un conduit en acier simple paroi et non d’un conduit de cheminée en acier inoxydable ce qui signifie qu’il est très sensible à la corrosion si exposée aux intempéries.

UN CONDUIT DE CHEMINÉE EXTÉRIEUR EN KIT PRÊT-À-MONTER

1 years ago

Le conduit de cheminée extérieur est devenu, au fil des années, de plus en plus tendance. Vous souhaitez acquérir un poêle à bois ou un autre système de chauffage, mais vous n’avez pas de conduit maçonné ? Le conduit de cheminée extérieur en inox est LA solution. Vous vous demander sans doute quelle est la différence entre un conduit de fumée extérieur et un conduit de fumée intérieur ? C’est très simple, un conduit de cheminée par l’extérieur traverse le mur derrière l’appareil de chauffage et longe la façade tandis qu’un conduit de cheminée intérieur traverse le plafond et les combles. Le conduit de cheminée extérieur, aussi appelé conduit de cheminée mural, constitue donc la meilleur solution pour l’évacuation de la fumée provenant de votre poêle à bois, de votre poêle à granules ou de votre insert.

CONDUIT DE CHEMINÉE EXTÉRIEUR : TUYAUX DOUBLE PAROI ISOLÉS

Un conduit de cheminée extérieur doit être parfaitement résistant aux changements de température et de pression, à la corrosion et aux intempéries. C’est pour cette raison que nous vous proposons des conduits de cheminée double paroi produit à partir d’inox (acier inoxydable) de très haute qualité (AISI 316L et 304).

Un conduit de fumée double paroi, également appelé conduit de fumée isolé à la particularité d’être constitué de deux parois séparées par de l’isolation. L’isolation d’un tuyau double paroi pour l’extérieur permet d’éviter que le froid extérieur n’empêche le bon fonctionnement du conduit de cheminée en inox.

Nos conduits d'évacuation sont polycombustibles, ce qui signifie qu'ils peuvent être utiliser pour tuber une installation au chauffage bois, fioul ou gaz.

CONSTRUIRE UN CONDUIT DE CHEMINÉE À L’EXTÉRIEUR

Le montage extérieur d’un conduit d'évacuation des fumées est l’installation la plus facile à mettre en place. Si la sortie de votre appareil de chauffage se trouve à l’arrière de celui-ci vous avez juste à traverser le mur derrière celui-ci, à mettre un té

Conduit de cheminee exterieur

de raccordement 90° et à monter votre conduit de cheminée à la verticale. Si la sortie de votre appareil de chauffage se trouve au-dessus vous avez le choix pour la partie intérieure entre un conduit de fumée double peau en inox et un conduit de fumée simple paroi en acier. Dans les deux cas, il vous suffit d’installer un ou deux tuyaux à la verticale, de rajouter un coude 90°, puis de traverser le mur (en double paroi) et enfin d’installer le té de raccordement afin de monter le reste du conduit de cheminée à la verticale le long de la façade.

Ci-dessous, vous trouverez le détail de la composition de nos kits extérieur ainsi qu’une petite explication pour chaque terme :

  • un adaptateur double / simple paroi permettant de raccorder un tuyau double paroi à un conduit de raccordement en acier simple paroi ou directement à la sortie de votre appareil de votre poêle.
  • un té de raccordement 90° permettant de raccorder la partie horizontale du conduit de cheminée en inox à la partie verticale de celui-ci.
  • un élément droit comportant une trappe de ramonage, également appelé trappe d’entretien, permettant de faciliter le ramonage annuel ou biannuel.
  • un support de base et son tampon permettant l’évacuation de l’eau et maintien du conduit de cheminée. Le tampon peut être ôté afin d’effectuer le ramonage de votre tubage double paroi en inox.
  • des éléments droits, aussi appelés tuyaux double paroi, afin d’obtenir la hauteur adaptée à votre habitation.
  • un mitron permettant la finition de l’ensemble du conduit de cheminée extérieur en inox.
  • des colliers de serrage, aussi appelés colliers de jonction, permettant de finaliser le raccordement entre deux éléments double paroi en inox.
  • pour finir, des colliers muraux, aussi appelés colliers de fixation, permettant de fixer le conduit de cheminée mural le long de la façade.

Deux éléments peuvent également être ajoutés à la composition de base du kit extérieur :

  • un support mural si vous optez pour un conduit de cheminée mural et non une installation directement sur le sol. Nos supports muraux en inox permettent de soutenir le poids de l’ensemble de votre conduit.
  • un élément droit réglable si vous avez besoin de flexibilité pour la traversée du mur.

CONDUIT DE CHEMINÉE EXTÉRIEUR : NORME ET RÉGLEMENTATION

Lors de l’installation d’un conduit de fumée par l’extérieur quelques règles sont à respecter :

  • distance de sécurité : celle-ci doit être de 8cm entre un tuyau double paroi et tout matériau inflammable.
  • dépassement du faîtage : le conduit de cheminée en inox doit dépasser le faîtage du toit de 40cm
  • aucun obstacle avoisinant : le conduit de cheminée double paroi doit également dépasser de 40cm tous les obstacles se situant à moins de 8m.

PRIX D’UN CONDUIT DE CHEMINÉE EXTÉRIEUR

Le prix d’un conduit de cheminée extérieur dépend notamment de la hauteur ainsi que du diamètre de celui-ci. Une sortie de toit ou un dévoiement aura également un impact sur le coût du conduit de fumée extérieur.

Quelques exemples de prix pour un conduit de cheminée extérieur double paroi :

  • conduit de cheminée extérieur de 3m diamètre 150mm : 574,92€
  • conduit de cheminée extérieur de 6m diamètre 150mm : 808,36€
  • conduit de cheminée extérieur de 9m diamètre 150mm : 1070,80€

Afin d’obtenir une tarification précise du conduit de cheminée répondant à vos besoins, il vous est possible de remplir notre formulaire de devis en ligne ou de joindre notre service client au 04 58 00 17 27.

COMPARAISON : POÊLE À BOIS VS POÊLE À GRANULÉS

1 years ago

Êtes-vous à la recherche d’un nouveau système de chauffage, incluant un appareil de chauffage et un conduit de cheminée, et vous hésitez entre un poêle à granulés et un poêle à bois ? Vous êtes ici au bon endroit ! Les appareils de chauffage d'aujourd'hui sont incroyablement efficaces et pour cette raison, vous ne pouvez vraiment pas vous tromper. Il y a certaines différences entre un poêle à granulés et un poêle à bois, ce qui vous donne don beaucoup à considérer lors du choix de votre système de chauffage. Dans cet article vous allez en apprendre davantage sur la différence entre les deux types de poêle ainsi que quelques informations concernantl le conduit de cheminée adéquat.

LE COÛT DU COMBUSTIBLE

Poêle à granules / pellets

Les poêles à granules sont très différents des autres appareils, car ils sont conçus pour brûler seulement de petites boulettes de déchets de bois de la taille d'un aliment de lapin. Les granules sont vendus dans des sacs de 20 kilos qui s'empilent proprement et se préservent bien tant qu'ils sont tenus à l'abri de l'humidité. Les granulés de bois n'attirent pas les rongeurs ou les insectes. Les personnes chauffant avec un poêle à pellets utilisent généralement entre deux et trois tonnes de pellets au cours d’une saison hivernale. Il est recommandé d'acheter à l'avance tous les pellets nécessaires pour l’hiver.

Poêle à bois

Le combustible le moins coûteux pour chauffer votre foyer est le bois en incluant le coût du bois fendu, livré. Toute personne possédant des propriétés boisées a la possibilité de couper ses arbres pour en faire son bois de chauffage. Le bois doit être stocké et séché proprement plusieurs mois à l’avance pour être un combustible efficace et rentable.

L’EFFICACITÉ

Poêle à granules / pellets

L'efficacité est l'une des principales caractéristiques d'un poêle à granulés. Les granulés sont les combustibles solides les plus sain pour l'environnement. Certains modèles peuvent s'ajuster automatiquement, pour produire la quantité de chaleur désirée avec réglage sur un thermostat mural. Un poêle à pellets de grande capacité qui brûle à basse température peut fonctionner pendant plus de 65 heures sans surveillance. Les ventilateurs transportent la chaleur du poêle dans la maison. La technologie des poêles à pellets est en tous points d’une grande efficacité.

Les poêles à pellets sont très souvent en sortie intérieure diamètre 80mm / 100mm, il est possible lors d’un raccordement à un conduit de cheminée en double paroi inox isolé de choisir un diamètre supérieur jusqu’à 125mm en utilisant un adaptateur/réducteur qui sera d’un côté en simple paroi 80mm ou 100mm et de l’autre en double paroi 125mm et à partir de là, de construire le reste du conduit de cheminée en intérieur ou à l’extérieur de votre habitation.

Poêle à bois

Les poêles à bois d'aujourd'hui sont étanches à l'air et beaucoup plus efficaces que par le passé, réduisant par moitié la quantité de bois utilisé par les anciens modèles. Les poêles à bois produisent beaucoup moins de fumée et de créosote et beaucoup plus de chaleur qu'une cheminée traditionnelle. La taille du poêle que vous achèterez déterminera la quantité de combustible pouvant être placé et brûlé dans votre poêle.

Tout comme pour un poêle à granulé, un conduit de cheminée est indispensable afin d’assurer l’évacuation de la fumée en dehors de votre habitation. La majeure partie des poêles à bois dispose d’une sortie de diamètre 150mm, d’autres auront un diamètre de sortie de 180mm. Le conduit de cheminée doit être adapté au poêle, en d’autres mots, le diamètre du conduit de cheminée ne doit pas être inférieur au diamètre de sortie du poêle à bois.

08.09.2017 07:12:08LES INCONVÉNIENTS

Poêle à granules / pellets

L’inconvénient potentiel d'un poêle à pellets est qu'une petite quantité d'électricité est nécessaire pour faire fonctionner les ventilateurs et éventuellement les tarières qui alimentent les pellets dans la boîte de combustion. Vous pouvez contourner ce problème lorsque l'électricité est coupée en achetant les batteries de secours disponibles.

Poêle à bois

Alors que les poêles à pellets peuvent être ventilés directement à travers un mur extérieur, les poêles à bois nécessitent une cheminée. La plupart des poêles à bois doivent être installés à au moins 31cm des murs combustibles, tandis que les poêles à pellets peuvent être à une distance de 7.5cm à 15.5cm des murs combustibles.

En conclusion, l'un ou l'autre des choix est un choix intéressant. Nous vous recommandons de comparer les deux ainsi que leurs caractéristiques afin de déterminer lequel est le plus intéressant pour vous.

LE CONDUIT DE CHEMINÉE EN INOX ET LE CONDUIT DE RACCORDEMENT EN ACIER

Le conduit de fumée simple paroi

Le conduit de fumée simple paroi en acier, très souvent inclus lors de l’achat de votre poêle, permet une esthétique plus finie dans la pièce de votre poêle et est souvent utilisé jusqu’à la traversée d’un plafond ou d’un mur. Le conduit de fumée simple paroi génère une puissante source de chaleur mais peuvent éventuellement créer un danger de brulure en cas de contact avec la peau. Un conduit de raccordement simple paroi en acier doit en fonction de l’utilisation être changé tous les trois ou quatre ans.

Le conduit de cheminée double paroi en inox

Le conduit de cheminée isolé double paroi en inox, composé d’inox de qualité supérieure (304, 316L) avec isolant compressé de haute densité permet d’assurer l’évacuation de la fumée hors de votre habitation. Avec une finition travaillée et un design impeccable, votre conduit de cheminée en inox double paroi vous bluffera par son efficacité et sa simplicité de montage.

Nos conduits de fumée sont garantie 25 ans afin de vous permettre de profiter pleinement et en toute tranquillité de votre installation. Nos conduits de cheminée double paroi existent en diamètre intérieur 125mm, 150mm, 180mm,200mm. Tous nos conduits de fumée double paroi en inox sont conçus avec un système innovant breveté par notre entreprise : le système TWIST&LOCK. Tous les tuyaux en inox double paroi ou nos autres accessoires s’emboîteront avec simplicité les uns dans les autres comme un jeu d’enfant. Le système TWIST-LOCK permet de réaliser votre projet vous-même, même si vous n’êtes pas bricoleur.

Besoin d’aide pout la configuration de votre conduit de cheminée ? Veuillez cliquer ici !

MON CONDUIT DE CHEMINÉE BRÛLE ! QUE FAIRE ?

1 years ago

Depuis un certain temps le nombre de feux de cheminée augmente continuellement. À l'époque, les personnes vivants dans les campagnes étaient principalement touchées par les feux de cheminée, mais aujourd'hui les feux de cheminée s’étendent également de plus en plus dans les grandes villes.

QUELLES SONT LES CAUSES D'UN FEU DE CHEMINÉE ?

La principale cause provoquant un feu de cheminée est la combinaison entre un appareil de chauffage et son conduit de cheminée. En effet, beaucoup de gens ne se renseignent pas sur la réglementation ou l'utilisation de l'appareil de chauffage et du conduit de cheminée avant de procéder à l'utilisation de leur installation de chauffage.

COMMENT UN CONDUIT DE CHEMINÉE PEUT-IL BRÛLER ?

Dans la théorie, un conduit de cheminée ne peut pas brûler, car celui-ci est constitué de matériaux ininflammables et incombustibles. Chez nous, Conduit-Cheminée CC, les conduits de cheminée sont produits à partir d'inox 304 / 316 L, il n'est donc théoriquement pas possible qu'un conduit de cheminée puisse brûler. Dans ce cas que désigne un feu de cheminée ? Un feu de cheminée ne désigne pas un feu de conduit de cheminée, mais un feu de suie.

À PARTIR DE QUEL MOMENT LA SUIE BRÛLE-T-ELLE ?

Un feu est provoqué par la suie seulement si une source, par exemple une petite flemme ou une étincelle, vient brûler la suie et donc déclencher un feu de cheminée. Une autre cause pouvant provoquer un feu de cheminée est l'utilisation de bois trop sec. En effet, du bois très sec va créer une hausse très rapide de la température des fumés dans le conduit de cheminée et si celui-ci est trop encrassé un feu de suie peut se produire.

QUELLES AUTRES CAUSES PEUVENT PROVOQUER UN FEU DE CHEMINÉE ?

Hormis la suie dans le conduit de cheminée d'autres raisons peuvent provoquer un feu de cheminée. L'une de ces raisons est le chauffage à base de bois de conifères. En effet, les conifères provoquent de très fortes flemmes pouvant provoquer un feu de cheminée. Le second risque de provoquer un feu de cheminée peut également provenir de l'utilisation de bûches de bois n'ayant pas séché assez longtemps. La troisième cause est la combustion de plastique ou d'autres substances artificielles. Ces substances peuvent endommager la paroi interne du conduit de cheminée et donc mener à un feu de cheminée. Le quatrième point et sans doute le plus important et le respect de la réglementation et, par conséquent, le respect des ramonages annuels obligatoires. Si le ramonage de votre conduit de fumée n’est pas exécuté régulièrement un feu de suie peut se déclencher. En effet, un ramonage régulier permet d'empêcher que la suie ne s'accumule dans le conduit de cheminée.

Feu de cheminéeCOMMENT RECONNAÎTRE UN FEU DE CHEMINÉE ?

La réponse la plus simple et la plus logique serait de vous dire que l'on reconnaît un feu de cheminée aux flemmes émanant du conduit de cheminée au-dessus du chapeau de cheminée. Toutefois, il existe deux autres indices permettant de détecter un feu de cheminée : une fumée épaisse, noire et jaunâtre ainsi qu'une paroi extérieure du conduit de fumée particulièrement chaude.

COMMENT RÉAGIR EN CAS DE FEU DE CHEMINÉE ?

Un feu de cheminée est un cas d'urgence qui nécessite l'intervention de professionnels et plus précisément de pompiers. Si vous détectez un feu de cheminée, il est impératif d'appeler directement de 18. Les pompiers interviendront au plus vite et éteindront votre feu de cheminée. Sauf si votre conduit de cheminée maçonné est très ancien, il est probable que celui-ci « survive » au feu de cheminée. Il sera toutefois possible que celui-ci a été abimé à plusieurs endroits. Si tel est le cas, il faudra tuber le conduit de fumée existant. Un conduit maçonné en mauvais état peut être tubé, par exemple, avec un conduit de cheminée en inox double paroi. Il faut impérativement tuber un conduit de cheminée maçonnée si celui-ci est en mauvais état afin d'éviter que la fumée et donc le monoxyde de carbone, ne termine son évacuation dans votre pièce à vivre.

COMMENT ÉTEINDRE UN FEU DE CHEMINÉE ?

Attention, en aucun cas, il ne faut éteindre un feu de cheminée soit même. Vous devez absolument contacter les pompiers qui se mettront rapidement en chemin afin de venir à bout de votre feu de cheminée.

MA CHEMINÉE REFOULE : QUE FAIRE ?

1 years ago

Le bon tirage de votre conduit de cheminée est l’élément clé pour une bonne combustion. Mais comment fonctionne le tirage d’un conduit de cheminée ? Le principe du tirage d’un conduit de fumée est assez simple : l’air frais issue de l’extérieur permet aux fumées chaudes issues de la combustion de s’extraire du conduit de cheminée suite au phénomène appelé « phénomène de dépression ». En effet, les fumées chaudes sont plus légères que l’air frais, ce qui permet donc à la fumée de s’extraire du conduit de fumée naturellement.

Un tirage trop peu important ne permettra pas l’évacuation de la fumée ce qui impliquera le refoulement de votre appareil de chauffage. Ce qui impliquera à son tour une mauvaise combustion et le risque aue le feu s'éteigne petit à petit.

Dans cet article, nous allons donc vous exposer les différents problèmes causant le refoulement de votre cheminée et vous proposer les solutions adéquates.

UN DÉPASSEMENT DU FAÎTAGE INSUFFISANT

Sauf exception, la sortie de toit du conduit de cheminée doit dépasser le faîtage de 40cm au minimum. En cas de non-respect de cet arrêté du DTU 24.1, la fumée risquera d’être rabattue dans le conduit de fumée par le vent au lieu d’être évacuée vers l’extérieur.

Afin de résoudre ce problème, il faudra soit rehausser le conduit de cheminée grâce à un conduit double paroi en inox, soit déplacer la sortie du toit afin de modifier le trajet du conduit de fumée dans le but de le rapprocher du faîtage.

UN MAUVAIS DIMENTIONNEMENT DU CONDUIT DE CHEMINÉE

Souvent, l’appareil de chauffage est remplacé au bout de quelques années sans que le conduit de cheminée lui-même ne soit remplacé. Si tel est le cas, il est possible que le conduit de fumée, soit sous-dimensionné ou même surdimensionné, dans les deux cas cela aura un mauvais impact sur le tirage de votre cheminée. Dans l’idéal, le rapport entre la hauteur et la section du conduit de cheminée doit correspondre à l’appareil de chauffage afin d’obtenir un bon rendement.

Si tel est votre cas, la première étape est de faire appel à un professionnel, qui lui pourra vous faire un diagnostic, et vous indiquer si votre conduit de fumée est surdimensionné ou sous-dimensionné. Si votre conduit de cheminée est sous-dimensionné, il vous faudra augmenter le tirage en allongeant la longueur du conduit. Si celui-ci est surdimensionné, il est possible de retuber le conduit de fumée existant avec un autre conduit d'un diamètre inférieur.

Conduit de cheminée en inox double paroi

UN VOLUME D’AIR INSUFFISANT

Un volume d’air insuffisant dans la chambre de combustion empêche le bois de s’enflammer convenablement et provoquera donc une mauvaise combustion de celui-ci. Afin de permettre à 1kg de bûches de bois de brûler, il faut entre 4 et 7 m3 d’air.

Si le problème de refoulement est lié au volume d’air insuffisant, il vous faudra réaliser une prise d’air. Celle-ci peut être réalisée à l’extérieur (en traversant le mur derrière le poêle à bois) ou alors à l’intérieur (dans la pièce du poêle à bois).

UN CONDUIT DE FUMÉE ENCRASSÉ OU EN MAUVAIS ÉTAT

Un conduit de cheminée encrassé empêchera la bonne évacuation de la fumée. Ceci est également le cas si celui-ci est obstrué (par exemple un nid d’oiseau).

Dans le cas ou votre conduit de cheminée, est obstrué ou encrassé, il sera nécessaire de le faire ramoner par un professionnel de la fumisterie. Si celui-ci est en mauvais état, il sera possible de le retuber avec des tuyaux double paroi en inox.

UN CONDUIT DE CHEMINÉE TROP COUDÉ

Avoir trop de coudes dans la configuration d’un conduit de fumée provoque un mauvais impact sur le tirage de celui-ci. Les coudes ralentissent l’évacuation des fumées et favorisent leur refroidissement. Les fumées seront donc alourdies et seront donc plus difficilement évacués du conduit de cheminée.

Si votre conduit de cheminée est configuré comme décrit ci-dessus et que la qualité du tirage est insuffisante, il vous faudra intervenir sur le tracé de celui-ci afin de réduire la quantité de coudes et donc réduire la présence d’angle.

UN COMBUSTIBLE DE MAUVAISE QUALITÉ

La qualité du bois dépend de son degré d’humidité ainsi que de son essence. Des bûches de bois n’ayant pas séché assez longtemps provoqueront un mauvais tirage, car la combustion des bûches sera insuffisante. Ce qui aura pour conséquence finale la baisse du rendement de votre poêle à bois ainsi que le refoulement de la fumée.

Si vous vous identifiez au travers du problème cité ci-dessus, il vous suffira de choisir vos futures bûches à bois avec un grand soin. Nous où recommandons de choisir des bûches de haute qualité, c’est-à-dire avec un taux d’humidité inférieur à 20 %. Ces bûches devront de préférence être certifiés NF 444.

ALLUMER UN FEU UN HIVER

Vous utilisez votre conduit de fumée pour la première fois de la saison hivernale et vous rencontrés des difficultés pour démarrer le feu ? Cela est dû au fait que l’air dans le conduit de cheminée est quasiment aussi froid que l’air extérieur et qu’il faut un peu de temps au conduit de cheminée pour se réchauffer et permettre une bonne dépression.

Si tel est le cas pas d’inquiétude cela ne sera plus le cas après quelque temps d’utilisation. Afin d’éviter ou de réduire ce problème, nous vous conseillons des déposer les petit-bois au-dessus des bûches afin de permettre une petite combustion. Cela va permettre à la température dans le conduit de cheminée de monter plus vite et d’éviter la mauvaise combustion du bois.

CONCLUSION

En lisant cet article vous en avez appris plus sur les différents facteurs pouvant causer le refoulement d’une cheminée. Pour chaque problème, nous vous avons exposé une ou plusieurs solutions permettant d’éviter le refoulement de votre installation de chauffage. Si vous avez des doutes concernant la source du problème ou qu’aucune solution proposée ne vous soit adaptée, nous vous conseillons fortement de vous adresser à un professionnel de la fumisterie. Celui-ci sera le mieux placé pour diagnostiquer le problème et pour vous proposer la solution qui vous convient et qui sera la plus adapté à votre situation.


LA COMBINAISON GAGNANTE POUR UNE EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE : UN APPAREIL DE CHAUFFAGE, UN CONDUIT DE CHEMINÉE ET DES COMBUSTIBLES

1 years ago

Atteindre une bonne performance énergétique est le but de toute installation de chauffage. Afin d’obtenir cette performance énergétique, trois points indispensables doivent être combinés : un appareil de chauffage à bois avec un haut rendement énergétique, un conduit de cheminée certifié et de qualité ainsi que des combustibles de qualités. Les trois points cités précédemment représentent donc la combinaison gagnante pour une installation performante. Dans cet article, vous allez en apprendre plus sur ces trois points (le conduit, l’appareil ainsi que les combustibles) afin de profiter pleinement de votre installation de chauffage.

L’APPAREIL DE CHAUFFAGE : PRIVILIGIER LE HAUT RENDEMENT

Au fil des années, les poêles à bois ont beaucoup évolués. La performance ainsi que le rendement des poêles à bois se sont donc, par la même occasion, énormément développées. Le label flamme verte que vous trouvez sur certains appareils de chauffage identifie les poêles à bois les plus performants que ce soit sur le plan énergétique, mais également sur le plan environnemental. Ces poêles labellisés Flamme Verte ont un rendement supérieur ou égal à 70 % ainsi qu’un rejet en monoxyde de carbone inférieur à 0,3%. Afin d’obtenir un tel rendement énergétique et un rejet en monoxyde de carbone réduit, il faut que le conduit de cheminée ainsi que le combustible utilisé soient également de qualité.

LE CONDUIT DE CHEMINÉE : L’INSTALLATION ET LE DIAMÈTRE ADÉQUAT

Le poêle à bois est un facteur de performance, mais pas seulement ! Le conduit de cheminée est également un facteur de performance. Il est indispensable de vous procurer un conduit de fumée de qualité afin de profiter pleinement du potentiel de votre poêle. Nos conduits de cheminée en inox double paroi disposent d’une épaisseur de paroi de 0,5mm. L’acier inoxydable sélectionné pour nos produits est de qualité 316 L pour la paroi intérieure de nos conduits de cheminée en inox et de qualité 304 pour la paroi extérieure de nos conduits de cheminée double paroi. Il s’agit donc de conduits de fumée de qualité que nous garantissons 25 ans.

Efficacité énergétique

LE COMBUSTIBLE SOLIDE : LE CHOIX DE LA QUALITÉ

Pour un bon rendement et une combustion efficace, il faut qu’en plus d’un conduit de cheminée et d’un poêle de qualité, les combustibles utilisés soient de qualités. Aujourd’hui, le choix du combustible pour un chauffage au bois est large et les combustibles de qualités se démarquent par leur certification NF444.

Que vous optiez pour des bûches traditionnelles, des briquettes, ou des granulés de bois, le mot d’ordre est qualité. Les bûches doivent être séchées minimum pendant deux ans afin d’obtenir un taux d’humidité inférieur à 20 %. En effet, du bois sec fournit deux fois plus d’énergie que du bois encore humide. Pour les briquettes, le taux d’humidité doit être compris entre 7 % et 10 % maximum. Et pour finir, pour les granulés à bois aussi appelés pellets, le taux d’humidité est compris entre 5 % et 10 %.

CONCLUSION : LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE

Les trois composantes essentielles permettant une installation réussit sont les suivantes : un conduit de fumée de qualité et certifié, des combustibles de qualités et un poêle à haut rendement énergétique. La combinaison de ces trois éléments apporte de nombreux avantages tels que l’amélioration de la combustion, la performance énergétique, ainsi que la fiabilité et l’étanchéité de l’installation.