Lun. au Ven. 9:00 à 18:00h - Tel. 04 58 00 17 27          -5% sur tout le site ! CODE: PRINTEMPS               LIVRAISON GRATUITE POUr TOUS LES KITS  
Swipe to the left

Conduit de cheminée et appareil de chauffage dans un appartement

1 years ago

Le chauffage au bois n’est pas uniquement destiné aux maisons individuelles, mais est également possible si vous vivez dans un appartement. Si vous souhaitez acquérir un appareil de chauffage et un conduit de cheminée pour votre appartement, il y a toutefois quelques règles à suivre. Dans cet article nous allons vous expliquer les démarches à effectuer ainsi que la réglementation à suivre.

Évaluation du système d’évacuation de la fumée existant (ou non)

Peu importe que vous ayez choisit un poêle à bois ou un poêle à granules, il vous faudra un conduit de cheminée afin d’évacuer la fumée hors de votre logement. Les démarches à effectuer pour assurer l’évacuation de la fumée dépendent de l’ancienneté de l’immeuble.

Si l’immeuble est ancien, celui-ci est sans doute déjà équipé d’un conduit de cheminée. Si tel est le cas, il faudra vous assurer de sa conformité. Si tout est aux normes, vous avez juste à raccorder votre poêle à bois ou votre poêle à granules sur le conduit de fumée existant. Si celui-ci n’est plus aux normes, il faudra tuber le conduit de cheminée existant. Pour ce faire, vous aurez le choix entre du double paroi en inox, du simple paroi ou encore du flexible. Si le conduit existant est en très mauvais, il est préférable de le tuber en double paroi inox.

Si l’immeuble est récent, il y a de forte chance que vous ayez besoin de créer un nouveau conduit de fumée. Dans ce cas, un conduit de fumée isolé sera la solution la plus adéquate.

Conduit de cheminée pour appartement

L’installation d’un poêle et d’un conduit de cheminée : Démarches et réglementations

Lors de l’installation d’un conduit de cheminée et d’un poêle dans un appartement certaines normes sont à respecter. Vu qu’il s’agit d’un logement collectif, il y a des règles de sécurité contre le risque d’incendie, garantir l’étanchéité ainsi que pour les éventuelles nuisances pouvant subvenir pour les voisins.

Avant de procéder à l’installation du poêle à bois et du conduit de fumée, il est impératif d’obtenir une validation de la copropriété vu qu’il s’agit d’un projet transformant le bâtiment. Sans cette validation il vous sera absolument interdit de procéder à l’installation du système d’évacuation de la fumée. En tant que locataire, il n’est pas possible de faire cette démarche. Celle-ci doit être entreprit par le propriétaire du logement. Si les démarches ont abouti et que vous avez obtenu la validation de la copropriété, vous pouvez maintenant procéder au choix de l’appareil de chauffage.

Quelques conseils avant l’achat de votre poêle

Lors de l’achat d’un poêle, vous aurez le choix entre différents poêles en fonction de vos besoins et de l’utilisation souhaité. En effet, il faudra d’abord déterminer si vous souhaitez un poêle a bois ou un poêle à granules. Les deux types de poêles ont chacun leurs avantages. Si vous souhaitez en savoir plus sur les principales différences entre les deux tapes de poêle, nous vous conseillons de lire l’article suivant : comparaison - poêle à bois vs poêle à granules.

Une fois le choix des combustibles effectués, il faudra déterminer son utilisation. Là encore deux possibilités s’offrent à vous : un poêle comme chauffage principal ou comme chauffage d’appoint. Les deux options sont possibles même si en appartement, il s’agit souvent d’un chauffage d’appoint, car l’immeuble est déjà équipé d’un autre système de chauffage tel que le fioul, l’électricité ou le gaz.

Le dernier point à prendre en compte est la performance du poêle. La puissance doit être adaptée à la taille de votre appartement. Le rendement de celui-ci est également un critère à prendre en compte. En effet, plus sa valeur en pourcentage est élevée plus le rendement du poêle sera avantageux pour vous.